Les voitures neuves américaines seront dorénavant équipées de caméra de vidéosurveillance


La loi exigeant une "technologie de visibilité arrière" demandée par l’administration nationale de sécurité routière américaine (NHTSA) a pris effet le 1er mai 2018. Tous les véhicules vendus sur le territoire américain à partir de cette date doivent être équipés de caméras de recul, indique le document officiel américain intitulé "Normes fédérales de sécurité des véhicules automobiles; Visibilité arrière", acté en 2014.

 

La législation concerne tous les nouveaux véhicules de moins de 4,5 tonnes, bus et camions compris. "Le champ de vision doit permettre une visibilité sur une zone de trois mètres sur six mètres directement derrière le véhicule", précise la NHTSA.

 

Assurer une conduite responsable 

 

Selon l’administration américaine, 210 personnes en moyenne meurent chaque année d’un accident en marche arrière. 31 % de ces décès sont des enfants de moins de cinq ans tandis que 26 % sont des personnes âgées de plus de 70 ans. Cette conduite est aussi responsable de 15 000 blessés. "Les exigences de visibilité arrière sauveront des vies et sauveront de nombreuses familles de la souffrance subie après ces incidents tragiques", a déclaré l'administrateur par intérim de la NHTSA de 2014, David Friedman. "Nous recommandons déjà ce type de technologie permettant de sauver des vies grâce à notre programme NCAP (New car Assessment program – nouveau programme d’évaluation des voitures) et nous encourageons les consommateurs à le prendre en compte lors de l'achat de voitures aujourd'hui."

Écrire commentaire

Commentaires: 0