Peut-on tromper la vidéosurveillance?

En Russie, le chercheur Grigory Bakunov a mis au point une technique de maquillage permettant de ne pas être reconnu par les caméras de vidéosurveillance.

 

Depuis les années quatre-vingt-dix, les caméras de vidéosurveillance envahissent les villes : En France, l’association AN2V comptait plus de 102 000 caméras en fonctionnement dans les collectivités en 2015, quand il y en aurait près de 6 millions en Angleterre (record européen). Et avec le temps, ces caméras ont appris à reconnaître les visages, et sont donc devenues capables de nous identifier.

 

Tromper les algorithmes de reconnaissance

 

Des chiffres impressionnants qui peuvent rendre parano… Alors, partout dans le monde, des équipes de chercheurs se sont mises à chercher comment piéger ces nouvelles technologies, pour vivre hors du champ des caméras.

 

Dernier en date : le Russe Grigory Bakunov. Sur Telegram, il explique que « les systèmes de reconnaissance faciale sont désormais utilisés pour différents buts », et qu’il est devenu « impossible d’éviter les caméras lorsque l’on marche autour de Moscou »

 

En analysant la manière dont les algorithmes reconnaissent les visages humains, il a donc cherché à créer différents maquillages permettant de faire croire aux caméras que nous sommes quelqu’un d’autre…

 

Coiffures et maquillages futuristes et décalés

 

Avant d’abandonner, comprenant que sa technique fonctionnait si bien qu’elle pourrait permettre aux voleurs de braquer des banques ou d’échapper à la police.

 

Dissimulation interdite

 

Les chercheurs ont d’abord identifié les axes qu’analysaient les caméras de surveillance, et en ont ciblé deux : la zone où se croisent nez, yeux et front, et la région oculaire (la position et la noirceur des yeux, surtout).

 

En maquillant ces zones, ou en les couvrant à l’aide de cheveux, les scientifiques parviennent à empêcher les caméras d'« observer » correctement. La caméra, capable de reconnaître la forme d’un visage humain, est en fait incapable de le détecter une fois maquillé et coiffé (voir vidéo plus bas).

 

 

Attention cependant. Si tous ces chercheurs tentent de trouver comment éviter les caméras, la loi n’autorise pas la dissimulation du visage.

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0