Le département des Yvelines opte pour les caméras thermiques contre le Covid-19

Des établissements publics du département des Yvelines vont faire l'objet d'installations de caméras thermiques permettant la prise électronique de température.

 

Pour justifier la mise en place de ces dispositifs le président du conseil départemental s’exprime ainsi : « La seule façon de véritablement tenter de maîtriser la pandémie, c'est de s'inspirer de ce qui marche ailleurs, et tout particulièrement du système Coréen. Là-bas, il y a une prise systématique de la température dès que vous rentrez dans un établissement public, couplée avec des test PCR massifs ». 

 

L’installation des dispositifs

 

Dans les deux bâtiments principaux du conseil départemental (l'hôtel du département à Versailles et le bâtiment administratif de Guyancourt), des portiques thermiques seront installés. Ressemblant à des portiques d'aéroport, ils permettent une prise de température électronique des agents territoriaux et visiteurs. Ensuite, les résultats peuvent être consultés via une tablette numérique par des agents de sécurité. Ces dispositifs, non contraignants, devraient s’étendre à certains établissements scolaires du département.

 

La performance, la confidentialité des données et la pérennité des dispositifs 

 

La température est relevée à 0,5 degré près. Comme la température corporelle est une donnée personnelle, il n'y aura aucun enregistrement. Si les caméras ne devaient un jour plus être utilisées pour des prises de température, il est prévu qu'elles pourraient être recyclées pour l'analyse thermique des bâtiments dans le cadre de la rénovation énergétique. La caméra thermique est en effet capable d'enregistrer les différents rayonnements infrarouges (ondes de chaleur) émis par des individus mais aussi des objets, et les traduit sous forme de couleur, en fonction de leur température.

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0