Honphane, du pôle Service Après-Vente, témoigne de son activité pendant la crise du Covid-19

 

Honphane, du pôle Service Après-Vente, est présent dans les bureaux de Predetec, en cette période de confinement, pour assurer une réponse aux clients. Il nous parle du Covid-19 et de son impact sur son activité professionnelle. 

 

 

1-    A titre personnel comment vivez vous cette période ?

Je reste inquiet durant cette période de confinement que ce soit pour mes proches et mes collègues. Je suis surtout inquiet aussi pour la reprise du travail, nous devrons faire beaucoup de changement au niveau de nos habitudes. Je reste du moins positif et pense que nous vaincrons ce virus tous ensemble.

 

2-    Qu’est-ce que la crise sanitaire actuelle du Covid-19 a bouleversé dans votre travail? 

Mes habitudes n’ont pas changé au niveau travail, j’assume la totalité du Service Clientèle avec même quelques tâches en plus pour aider mes collègues qui sont en télétravail.

Si je dois m’absenter du bureau, tous les appels et mails sont renvoyés directement à mes collègues qui gèreront la situation.

 

3-    Comment réagissent  les clients de Predetec et quelles sont leurs attentes durant ce confinement? 

Nous avons toujours beaucoup de demande de clients et nous faisons notre possible pour les aider au mieux. Ils comprennent très bien la situation actuelle et nous font aussi part de leurs craintes. Toutes les demandes sont traitées selon le degré d’urgence, si nous pouvons les aider par téléphone et en cas d’urgence, intervenir directement sur place tout en respectant les gestes barrières pour les protéger et protéger nos techniciens.

 

4-    Qu'est-ce qui vous manque le plus actuellement?

Nous ne sommes plus beaucoup dans les bureaux, seulement deux chez Predetec et La Francilienne de Télésurveillance qui eux restent en poste. Le contact humain avec mes collègues est vraiment un manque pour moi. Tous les jours, je reste tout de même en contact avec mes collègues soit par téléphone, Facetime et aussi par Whaller, notre réseau social interne.


Écrire commentaire

Commentaires: 0