Angélique, notre dessinatrice du pôle bureau d'études, témoigne de son activité pendant la crise du Covid-19

 

Nous sommes allés prendre le pouls de nos collaborateurs en cette période de confinement. Comment vivent-ils ce moment si particulier? Sont-ils impactés par cette crise dans leur activité quotidienne chez Predetec? Qu'est-ce qui a changé et comment s'adapter? Tout autant de questions auxquelles Angélique a bien voulu répondre.

 

 

1-   Qu’est-ce que la crise sanitaire actuelle du Covid-19 a bouleversé dans votre travail? 

Du jour au lendemain, j’ai dû arrêter le travail dans les bureaux de Predetec et faire du télétravail, premier bouleversement. La vie sociale s’arrête, deuxième bouleversement, et il faut s’adapter rapidement. J’ai eu un petit temps d’adaptation pour le télétravail mais au final cela me convient très bien, le contact avec mes collègues n’est pas rompu (e-mails, réseau social interne...). Le plus compliqué avec le COVID-19 c’est de conjuguer le télétravail avec sa vie de famille surtout quand on a des enfants en bas âge, ce qui est mon cas. On s’organise autrement. En tout cas, je pense que le télétravail peut représenter une façon d’envisager le travail pour l’avenir.

 

 

2-   Comment réagissent les clients de Predetec et quelles sont leurs attentes durant ce confinement?     

N’ayant pas de rapport direct avec les clients, je ne peux pas répondre à cette question.

 

 

3-    Qu’est-ce qui vous manque le plus actuellement ?

En dehors de boire un café et rire avec mes collègues, dans un premier temps, c’est le travail d’équipe car tout se fait à distance et cela peut rendre la tâche plus compliquée. Deuxièmement, c’est le bureau car le télétravail c’est bien mais je pense qu’il est nécessaire d’aller au bureau une à deux fois par semaine pour faire le point sur son travail et rencontrer les personnes.

 

 

4-    A titre personnel, comment vivez-vous cette période ?

Tout en restant positive, je me pose des questions pour la suite car c’est l’inconnu, et surtout plus rien ne sera pareil après cela, notre manière de travailler, de vivre ne seront plus les mêmes. Une grande prise de conscience est à observer, si cela pouvait changer la mentalité de certaines personnes qui ne respectent rien…                                                                                                            

 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0