Comment réagir face à une cyberattaque?

 

Avec le virus informatique Petya qui a frappé le monde dès le mardi 27 juin, 150 multinationales et des administrations ont été touchées par ce virus capable de bloquer un ordinateur et d'exiger une rançon. Predetec a fait passer une note de sécurité en interne pour se prémunir du virus.

 

En 10 points, voici le message passé à nos équipes : 

 

1. Gardez un ordinateur et ses applications à jour.

 

2. Ne refusez pas l'installation des mises à jour de vos logiciels (Windows, office, mais aussi tous vos logiciels annexes). Les patchs, en plus d'assurer la stabilité du système, corrigent les failles de sécurité au fur et à mesure de leur détection.

 

3. Surveillez la bonne exécution de vos sauvegardes. Elles sont essentielles pour restaurer vos données en cas d'infection.

 

4. Ne jamais communiquer son mot de passe, sauf à un interlocuteur fiable, clairement identifié et uniquement si vous estimez qu'il en a réellement besoin.

 

5. Ne pas installer de logiciel sans être sûr qu'il provienne directement du site de l'éditeur et qu'il ne soit pas soumis à une licence d'utilisation. De nombreux sites pirates proposent des logiciels en téléchargement gratuit dans lesquels a été intégré du code malveillant.

 

6. Même recommandation, faites confiance à votre partenaire informatique, il saura vous orienter vers des solutions fiables et sûres.

 

7. Attention aux pièces jointes ! La porte d'entrée préférée des virus est l’e-mail.

 

8. Ne JAMAIS ouvrir une pièce jointe dont l'extension se termine par .exe, .scr, .bat, .cmd, .vb, .vbs, .cab, .lnk

 

9. Être très attentif à l'expéditeur car les virus peuvent également se cacher dans des documents PDF, Word, Excel etc...

 

10. Disposer d'un bon antivirus est un premier niveau de protection

Dans 90% des cas, la porte d'entrée d'un virus sur votre réseau est l’e-mail. Cela se présente sous la forme d'une pièce jointe infectée ou d'un lien vers un site pirate.


Écrire commentaire

Commentaires: 0