Quand la vidéosurveillance inspire le cinéma

Poursuivons notre recherche sur notre métier associé à l'art. Dans ce cas précis, c'est la caméra du réalisateur Frédéric Jimenez qui vient s'intéresser à la vidéosurveillance. "Aux yeux de tous", sorti en 2012 est un thriller bien ficelé qui a reçu un bon accueil du public et de la critique.

 

Le pitch : 673 000 caméras de surveillance et des millions de webcams en France. Un hacker anonyme a piraté toutes les caméras de Paris et observe la ville à son insu. Petits délits et moments d'intimité volés, il voit tout. Jusqu’au jour où un attentat dévaste la gare d’Austerlitz. La police se met sur la piste d’un groupe satellite d’Al-Qaïda. Le hacker réussit, lui, à trouver les images de l’explosion et découvre que c’est un jeune couple qui a posé la bombe… A l’aide des caméras de la ville, il décide de traquer les coupables. Sans le savoir il va mettre le doigt dans un terrible engrenage.

 

Notre avis : Sans révolutionner le genre, la réalisation est d'excellente facture (montage efficace et bande son assez scotchante) et le sujet est bien traité. Sous haute tension, le scénario parvient à maintenir l'attention jusqu'au bout. À voir donc ! 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0