Gérard Collomb, ambassadeur de la vidéoprotection?

 

Avant d’être nommé au Ministère de l’Intérieur du gouvernement Édouard Philippe sous la présidence Macron, Gérard Collomb a été maire de Lyon pendant 16 ans et s’est fait connaître pour ses grands projets d’aménagement (la Confluence, les tours Oxygène…) et ses événements culturels (Fête des Lumières, Nuits Sonores…). Mais il n’est pas resté inactif sur le terrain de la sécurité : Collomb n’a cessé d’étendre la couverture de la ville en caméras de vidéosurveillance, au point d’en faire l’une des villes les plus vidéo-équipées (61 en 2001, 400 en 2014). Le dispositif s’accompagne de garanties : une charte et un collège d’éthique... sans pouvoir. Il a aussi recruté des policiers, mais se montre réticent à les armer. Pour lui, la lutte contre la délinquance doit aussi passer par la rénovation urbaine.

 

À titre comparatif, la ville de Lyon dispose d’une caméra pour 1169 habitants contre une caméra pour 2027 habitants à Paris* soit quasiment deux fois plus.

 

*Source : le Progrès du 9 septembre 2013 et Paris.fr.

 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0