Le langage corporel analysé par la vidéosurveillance


Pas d'inquiétude, nous ne sommes pas dans un scénario de sciences fiction et la technologie présentée ne vise en aucun cas nos libertés individuelles. En réalité, ce nouveau type de vidéosurveillance intelligente vient anticiper des comportements suspects et repère, par exemple, les candidats au vol à l'étalage avant même qu'ils passent à l'action.

 

 

Cet outil utilise une technologie open source qui a été développée par l’Université américaine de Carnegie Mellon. Les algorithmes d'analyse d'images, entraînés avec une base de données, scannent les flux vidéo en direct et estiment la posture des corps visibles sur les images. Ces algorithmes décodent notre langage corporel et cherchent ensuite à retrouver dans les attitudes captées celles typiques des voleurs à l’étalage : telles que regarder autour de soi, s'assurer que personne ne les repère, chercher l'emplacement des caméras et repérer les angles morts. En cas de "comportement suspect repéré", la caméra de vidéosurveillance alertera les commerçants via une application connectée.

 

Ce type de vidéosurveillance intelligente "anticipatrice" pourrait se développer prochainement en Europe. Cependant, il reste à savoir comment la réponse sera adoptée face à une attitude jugée potentiellement malveillante (quid de la réelle intention). Il demeure ici un certain flou mais, dans un premier temps, peut-être que la recherche de bénéfice penchera plus du côté de la dissuasion. En attendant, il faudra se pencher sur les premières statistiques qui sortiront probablement dans les années qui suivent la mise en service de près de 10 000 magasins japonais.

Écrire commentaire

Commentaires: 0