La ville de Nice fait-elle figure d'exemple en terme de sécurité?

La ville de Nice, sous l'impulsion de son maire Christian Estrosi, est régulièrement citée comme "bastion" de l'emploi de technologies de vidéosurveillance. Predetec fait le point.

 

Jeudi 29 octobre, aux alentours de 9h, la ville de Nice a été touchée de plein fouet par le terrorisme. L'individu, armé d'un couteau, est rentré dans la basilique Notre-Dame de l'Assomption et a assassiné deux femmes venues prier et le sacristain de l'édifice. La borne de sécurité située à proximité du bâtiment ayant été activée par un témoin, va permettre aux policiers municipaux d'intervenir en quelques minutes. La borne a permis aux caméras de vidéosurveillance du quartier de pointer vers le lieu de l'attentat, apportant un soutien logistique aux équipes présentes sur place. 

 

Rapidement au début de son mandat, Christian Estrosi a tenu à investir massivement dans les nouvelles technologies pour apporter le meilleur matériel de sécurité en vue de protéger ses administrés. Souvent contestée, sa politique sécuritaire forte est l'une des plus impressionnante d'Europe avec 3200 caméras de vidéosurveillance, cinq fois plus qu'en 2011, un an après son arrivée à l'Hotel de Ville de la Baie des Anges.

 

L'INA et ses nombreuses archives reviennent sur le sujet, ici de retour en 2011

 

 

La vidéosurveillance fait partie d'une politique globale de sécurité puisqu'elle vient en complément d'autres mesures qui ont été mises en place par l'édile. En 2014, il met en place la Brigade Jean Médecin, une équipe de policiers municipaux qui se verront dotés de gilets pare-balles et de pistolets semi automatiques. La police municipale est, depuis septembre 2017, l'une des plus importantes de France et dispose de pistolets 9mm. D'après le reportage ci-dessous, les témoignages sont plutôt positifs. Enfin, depuis décembre 2019, les bornes de secours font leur retour dans la ville. 16 de ses bornes sont installées à des points stratégiques de Nice, directement reliés au QG de surveillance. Cette stratégie d'investissements devrait se poursuivre en 2021 puisque Christian Estrosi prévoit de recruter 80 nouveaux agents municipaux et probablement renforcer les équipements de sécurité électronique de la ville.

 

 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0