Couac d’envergure pour la vidéosurveillance avec reconnaissance faciale


La Chine rencontre une première faille dans son système de vidéosurveillance avec reconnaissance faciale en confondant une publicité avec un piéton. Ce raté a été reconnu par les autorités policières de la ville de Ningbo où la vidéosurveillance a capté le visage d’une businesswoman chinoise affiché sur un bus dans le cadre d'une campagne publicitaire... 

  

Rappelons que la reconnaissance faciale est déployée depuis 2015 et qu’elle est notamment utilisée pour améliorer la surveillance dans les lieux publics ainsi qu’au niveau des passages piétons (identification des personnes qui traversent la route en dehors de la zone délimitée aux piétons).

Écrire commentaire

Commentaires: 0