Chéri(e), as-tu bien fermé la porte à clé?


Au quotidien, 28% des Français interrogés ont peur d’une intrusion à leur domicile lors de leur absence.

 

A contrario, cette étude, réalisée par la société D-Link, révèle qu’un tiers des Français ne sont pas inquiets lorsqu’ils entendent une alarme se déclencher dans leur voisinage. En effet, ils considèrent ce déclenchement comme une erreur. Seulement 25% d’entre eux y voient une activité inhabituelle.

 

Parmi les autres inquiétudes du quotidien en cas d’absence, la moitié des Français interrogés (47%) se demande régulièrement s’ils n’ont pas oublié de fermer la porte à clé. Oublier d’avoir éteint la lumière ? Ils sont 32% à se poser la question très souvent, contre seulement 6% pour les plus de 55 ans.

 

Le smartphone : de plus en plus sollicité pour piloter son système de vidéosuveillance

 

En cas d’absence au domicile, le smartphone est l’outil qui rassurerait plus de la moitié des Français (53%) contre seulement 22% pour qui cela ne changerait rien. Les 25-34 ans sont plus de 65% à déclarer qu’ils se soucieraient moins de ce qui se passe à leur domicile grâce à un contrôle à distance via une application.

 

Et chez nos voisins européens ?

 

En cas de déclenchement d’une alarme, la moitié des Italiens l’ignorent, pensant que cela provient d’un dysfonctionnement matériel, suivis par les Britanniques (45,5%), les Allemands (39,7%) et les Suédois (39,3%).

 

La sécurité du domicile en cas d’absence est une préoccupation importante : 67% des Européens craignent d’avoir oublié de fermer la porte à clés, 63% d’avoir laissé la lumière allumée et 61% des d’un cambriolage.

 

Aller plus loin dans l'innovation 

 

La recherche de D-Link montre que pour protéger son monde, la majorité des interrogés (et ce peu importe le pays) privilégierait des méthodes de surveillance innovantes, autres que les systèmes d’alarmes traditionnels.

 

Marilyne Michel, Country Manager de D-Link France, affirme que “les systèmes de surveillance et d’alarme traditionnels subissent une véritable méfiance aujourd’hui. De toute évidence, la majorité des Européens ne réagissent pas aux alarmes de sécurité lorsqu’ils les entendent, ce qui signifie que ces systèmes n’ont pas l’impact prévu et n’offrent plus la tranquillité d’esprit.

 

Les nouvelles technologies permettent de proposer une surveillance en temps réel et une réponse instantanée appropriée, réduisant ainsi les fausses alertes.”

 

Depuis plus de 30 ans, D-Link est à l’avant-garde du développement de technologies destinées à améliorer la sécurité et la connectivité dans les foyers et bureaux du monde entier.

En 2018, D-Link poursuit son engagement en introduisant une gamme de nouvelles solutions, comprenant des caméras de sécurité et des capteurs, ainsi que des appareils Wi-Fi et routeurs Wi-Fi multi-Gigabit pour faciliter la connexion de ces dispositifs.

Écrire commentaire

Commentaires: 0