La vidéosurveillance pour lutter contre l'incivilité en forêt


Face à la pollution qui gagne nos forêts, des systèmes de vidéosurveillance ont été mis à la disposition de l’ONF (Office National des Forêts) pour démasquer les pollueurs et renforcer la protection des espaces verts. Les systèmes, accrochés aux arbres jour et nuit, détectent un déplacement et prennent une photo à chaque mouvement. L’incivilité grandissante et ces décharges sauvages coutent entre 6000 et 10 000 euros par an à l’OMF mais contribuent à contrarier l’espace naturel. Les personnes confondues risquent 1500 euros d’amende, la confiscation du véhicule et des dommages et intérêt. À bon entendeur ! 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0