La vidéosurveillance de plus en plus prisée dans les bus

Après la violente agression dont a été victime un chauffeur de bus de Bayonne (à l'heure actuelle en état de mort cérébrale), des mesures de sécurité plus importantes sont prises dans certaines municipalités qui n'hésitent plus à équiper leurs flottes de bus d'équipements de vidéosurveillance.

 

Un autre cas d'agression a été constaté à Beauvais dans le département de l'Oise qui met en relief cette nécessité de renforcer la sécurité de ces agents qui, rappelons-le, sont également en première ligne de cette crise sanitaire.

 

Des villes déjà équipées 

 

L'employeur du chauffeur de Beauvais a installé quatre caméras dans chacun des véhicules de la compagnie. Un dispositif qui rassure le conducteur, mais aussi les passagers. "C'est une très bonne idée parce qu'il peut y avoir des vols, des agressions", assure une usagère. Alors que ce système de vidéosurveillance commence à faire ses preuves à Beauvais, il existe depuis déjà 10 ans à Agen, dans le Lot-et-Garonne. La caméra de surveillance se déclenche directement depuis la cabine du conducteur. Malgré les réticences de certains passagers, le dispositif a prouvé son efficacité et a été utile près d'une dizaine de fois chaque année.

 

 Revoir ci-dessous le reportage du journal de 13h de France 2

 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0